EN / FR

Gestion de la santé des abeilles mellifères

Ouvert
 

Sélection : Producteur

Code :

AHAP-PD-A

Pour des projets visant de l’équipement, de nouvelles constructions ou des modifications apportées à de l’équipement apicole qui existe déjà, ainsi que l’adoption ou la mise en œuvre de pratiques pour prévenir l’introduction et la propagation de ravageurs et de maladies des abeilles mellifères dans une installation apicole.

Qui devrait présenter une demande?

Les apiculteurs ontariens qui détiennent un certificat d’inscription valide délivré conformément à la Loi sur l’apiculture pour la saison apicole actuelle

Exigences préalables :

Au moins dix colonies enregistrées auprès de l’apiculteur provincial pour la saison apicole actuelle

Activités et dépenses admissibles :

Améliorations opérationnelles en guise de mesures préventives pour réduire les risques de biosécurité et les pertes hivernales, et pour gérer ou prévenir l’introduction et la propagation de ravageurs/maladies des abeilles mellifères, notamment :

  • Gestion de la santé des ruches jusqu’à un maximum de 750 $ d’aide financière à frais partagés
    • Essais de référence dans un laboratoire agréé afin de détecter des maladies (p. ex. : nosémose, acariens de la trachée) dans le cadre d’un plan de gestion des maladies
    • Tests (genre « Pettis ») dans une installation agréée pour déterminer la résistance des varroas aux traitements conventionnels
    • Tests sur le terrain du comportement hygiénique ou d’autres traits avantageux d’abeilles mellifères gérées
  • Achat d’équipement nécessaire pour améliorer les pratiques de gestion de la santé des ruches
    • Achat d’équipement apicole nouveau et modifications de systèmes de gestion des ruches, notamment :
      • Isolants pour ruches jusqu’à un maximum de 2 000 $ d’aide financière à frais partagés
      • Installations d’hivernage intérieur
    • Achat d’équipement, nouvelles constructions ou modifications d’une miellerie pour qu’elle soit à l’abri des abeilles, plus biosécuritaire, plus facile à laver et à désinfecter et moins accessible aux voleurs
    • Remplacement de vieux rayons de couvain par de nouveaux rayons sans maladie pour réduire les risques de biosécurité
    • Installation de dispositifs et d’appareils antiparasitaires, comme des pièges du petit coléoptère des ruches, ou achat d’équipement de surveillance des ravageurs, comme des trousses de test diagnostique, des agitateurs pour enlever les varroas ou des microscopes pour déceler les maladies sur place jusqu’à un maximum de 500 $ d’aide financière à frais partagés
    • Achat d’équipement, nouvelles constructions ou modifications d’installation pour geler de l’équipement utilisé pour les abeilles mellifères ou pour transformer la cire afin d’atténuer l’introduction, la propagation et les répercussions de ravageurs comme le petit coléoptère des ruches ou la fausse teigne de la cire

Activités et dépenses non admissibles :

  • Toutes les activités et dépenses détaillées ici
  • Installation de clôtures ou délimitation des parties de l’exploitation qui ne sont pas soumises à des mesures ou des protocoles de biosécurité
  • Laveuses, sécheuses, mobilier ou équipement destinés à la zone de transition qui ne présentent pas un lien direct avec la biosécurité
  • Modifications ayant pour but d’accroître la production ou de satisfaire les exigences en matière de santé et de sécurité, ou pour des raisons qui n’ont rien à voir avec une amélioration de la biosécurité
  • Biens non durables (p. ex. combinaisons jetables, couvre-bottes, gants, masques, désinfectant, savon, appâts)
  • Achat de caisses ou de contenants scellés pour entreposer les aliments pour animaux mis en sacs ou en vrac de façon sécuritaire, ou modifications ou réparations à des entrepôts d’aliments pour animaux ou de litière
  • Modifications ou réparations dans le cadre d’un entretien habituel (p. ex., remplacement de vieilles surfaces par le même matériel, remplacement ou réparation de portes, réparations au toit, aux murs extérieurs ou à la fondation, installation de clôtures)
  • Articles à usages multiples (p. ex., tracteurs)
  • Matériel et vêtements généraux à des fins d’utilisation dans une zone d’accès restreint ou un point d’accès contrôlé (p. ex., combinaisons, bottes, seaux, brosses)
  • Mise en place d’une source d’eau (p. ex., forage d’un puits, accès à un approvisionnement en eau des villes, réservoir d’irrigation)
  • Temps de réalisation des activités de nettoyage ou de désinfection
  • Formation et perfectionnement des compétences ou matériel visant à combler les exigences nécessaires à l’obtention d’un certificat professionnel, d’un diplôme ou d’un grade
  • Services professionnels qui ne sont pas liés directement à l’activité admissible
  • Les activités courantes et permanentes, comme :
    • les frais d’échantillonnage et d’analyse pour préserver ou surveiller l’état de santé
    • les frais d’échantillonnage et d’analyse pour déterminer les besoins annuels de contrôle des nutriments d’origine animale (p. ex., les programmes alimentaires)
    • le coût des diagnostics et des traitements (p. ex., médicaments, vaccins, examens post mortem)
  • Services récurrents pour la même exploitation ou le même lieu

Pourcentage de partage des coûts :

50 pour cent jusqu’à un maximum de 3 500 $ par entreprise pour toute aide financière à frais partagés versée dans le cadre de la réception de demandes ciblée pour appuyer la gestion de la santé des abeilles.

Documentation requise :

  • Certificat d’inscription valide délivré conformément à la Loi sur l’apiculture pour la saison apicole actuelle
  • Devis ou soumissions pour toutes les activités afin d’appuyer les coûts

Critères d’évaluation fondés sur le mérite :

  • Ciblage propre à la denrée agricole, en se concentrant sur les apiculteurs et éleveurs d’abeilles commerciaux et sur les producteurs
  • Taille de l’exploitation, la priorité étant donnée aux apiculteurs ayant le plus grand nombre de colonies
  • Niveau de risque identifié, la priorité étant donnée aux propositions qui auront le plus d’impact en fonction du risque de propagation ou d’introduction de ravageurs/maladies
  • Emplacement géographique, la priorité étant donnée aux exploitations situées dans des régions éloignées (p. ex., Nord de l’Ontario)

Autres renseignements utiles :

Les exceptions suivantes visent les demandeurs et les projets soumis dans le cadre de la réception de demandes ciblée pour appuyer la gestion de la santé des abeilles.

  • Les demandeurs n’ont pas besoin d’avoir un numéro d’identification de l’exploitation pour la propriété agricole où se déroulera le projet.
  • Le montant maximal du paiement des contributions en nature pour la main-d’œuvre et l’équipement est de 500 $.
  • Les demandeurs qui n’ont pas besoin d’avoir un numéro d’inscription d’entreprise agricole, en vertu de la Loi de 1993 sur l’inscription des entreprises agricoles et le financement des organismes agricoles, sont admissibles à une aide financière à frais partagés s’ils sont des apiculteurs inscrits et détiennent un certificat d’inscription valide délivré conformément à la Loi sur l’apiculture pour la saison apicole actuelle.

Voir d’autres activités et dépenses admissibles dans le cadre de l’aide financière accordée pour accroître la capacité commerciale des apiculteurs.

Quelle est la prochaine étape?

1
Ce projet est-il pour vous? Voyez si vous satisfaites aux exigences du programme.
Program Requirements

 

2
Satisfaites-vous aux exigences du programme?
Présentez une demande maintenant!

Présentez une demande en ligne
Vous ne pouvez pas appliquer en ligne?
Téléchargez ici





Edit date: septembre 3, 2019

Besoin d'aide?

Pour obtenir de l’aide avec le Guide du programme en ligne, veuillez contacter le Centre d’information agricole – du lundi au vendredi, 9h à 17h, 1-877-424-1300 ou ag.info.omafra@ontario.ca