EN / FR

Abandon des terres fragiles

Sélection : Producteur

Code :

ESIM-PD-D

Qui devrait présenter une demande?

Les producteurs qui exploitent des terres fragiles, y compris des buttes gravement érodées et des tournières très compactées, ayant été cultivées annuellement au cours des deux dernières années. Les requérants doivent démontrer un engagement à long terme (au moins 15 ans) concernant l’abandon de leurs terres fragiles pour obtenir un financement

Que faut-il pour présenter une demande?

  • Un plan agroenvironnemental (PAE) complet et vérifié issu de la 4e édition de l’atelier sur les PAE ou un PAE de la 3e édition révisé par des pairs

Activités et dépenses admissibles :

  • Semis ou plantation pour constituer un couvert végétal permanent sur les terres fragiles visées par la demande, y compris l’établissement d’arbres ou d’arbustes indigènes, de graminées indigènes ou de plantes à fleurs sauvages qui stabiliseront ces terres
  • Préparation du terrain
  • Achat ou plantation d’espèces d’arbres, d’arbustes, de graminées, de légumineuses ou de fleurs sauvages indigènes ou importées, mais non envahissantes
    • Les techniques de plantation des arbres doivent correspondre à celles typiquement employées par les forestiers professionnels
  • Système de lutte contre les mauvaises herbes, y compris le paillis
  • Activités conçues pour maîtriser et traiter le ruissellement qui quitte les terres agricoles et rejoint les cours d’eau :
    • Marais artificiels qui recueillent et traitent les eaux de drainage par tuyaux enterrés ou les eaux de surface provenant des terres agricoles avant que l’eau ne rejoigne un cours d’eau ou un canal de drainage
    • Améliorations des prises d’eau verticales pour ralentir le mouvement de l’eau venant des champs et prolonger les temps d’infiltration
  • Installation de biofiltres
  • Installation de bandes végétalisées (graminées) de contour pour réduire la vitesse d’écoulement et favoriser l’infiltration de l’eau
  • Contributions en nature à concurrence de 2 000 $

Activités et dépenses non admissibles :

  • Coûts de renonciation associés aux paiements de terres sur lesquelles la production a été abandonnée
  • Frais d’entretien courant
  • Coûts de régénération des pâturages et de gestion du fourrage
  • Plantation ou semis d’espèces envahissantes
  • Coût des arbres et de la plantation au-delà de 50 $ par arbre
  • Clôtures à bétail et ouvrages de franchissement de cours d’eau
  • Plantation d’essences de qualité paysagère ou de type paysager
  • Établissement d’arbres, d’arbustes ou d’autres végétaux destinés à produire une récolte commerciale dans les 15 prochaines années
  • Toutes les activités et dépenses non admissibles telles que détaillées ici

Pourcentage de partage des coûts :

50 pour cent jusqu’à un maximum de 10 000 $

Documentation requise :

  • Lettre de vérification ou certificat d’achèvement d’un PAE de la 3e ou de la 4e édition de l’atelier sur les PAE
  • Croquis du site ou cartes créées avec Agri Cartes
  • Plan de plantation

Critères d’évaluation fondés sur le mérite :

  • Le projet atténue des risques recensés dans le plan d’action du PAE
  • Ampleur de la réduction des risques attribuable au projet (estimation)

 

Quelle est la prochaine étape?

1
Ce projet est-il pour vous? Voyez si vous satisfaites aux exigences du programme.
Program Requirements
2
Satisfaites-vous aux exigences du programme?
Présentez une demande maintenant!
Présentez une demande en ligne

Edit date: novembre 14, 2018

La réception ciblée pour la santé des végétaux du Partenariat

Aide financière pour les frais d’analyse du DON (la vomitoxine).
Pour en savoir plus,cliquez ici.

Besoin d'aide?

Pour obtenir de l’aide avec le Guide du programme en ligne, veuillez contacter le Centre d’information agricole – du lundi au vendredi, 9h à 17h, 1-877-424-1300 ou ag.info.omafra@ontario.ca